vendredi 7 décembre 2007

Buvez Madison et Dani au LUP


Bonsoir mes amours,
Il est temps pour moi de revenir sur l’incroyable soirée qui s’est tenue lundi dernier au LUP où la chanteuse et actrice Dani a réussi le challenge de réunir le tout Paris pour une folle soirée avec bien sûr les malicieux Buvez Madison aux platines.
J’arrivais pour ma part à cette fête en petite robe noire Lanvin et escarpins vernis couleur cerise Louboutin au bras du beau Nicolas Ouchenir, véritable dandy des temps modernes et coeur d’ange. Pour nous accueillir, nous retrouvions à la porte le propriétaire des lieux: Jean-Louis Bouchard qui, grand prince, nous invitait tous pour nous faire découvrir son nouveau restaurant Le LUP en plein Saint Germain, un restaurant de nuit, un vrai, dressant le couvert de 22 heures à 5 heures du matin.
Son concept a pour ambition de devenir le rendez-vous de l'après spectacle, de la sortie d'Opéra, des escales pour échapper aux insomnies et combler petites ou grandes faims entre amis jusqu'à l'aube.
ET je peux vous assurer mes petits chéris que le pari est gagné car je tombais immédiatement sous le charme du lieu si joliment décoré par mon grand ami Jacques Garcia, toujours très inspiré.
Dans la salle, célébrités en pagaille: Alain Chamfort bronzé et souriant, buvait une vodka pomme au bras de Marianne Faithfull; Marc Lavoine discutait avec verve avec Mademoiselle Agnès; Orlando, entouré de jeunes gigolos, sirotait un Campari orange accoudé au bar couleur bronze.
On pouvait aussi croiser dans la salle le célèbre producteur Marc Di Domenico,Muriel Robin et sa compagne, le staff Chanel, Carla Bruni et Claire Chazal, Gerard Darmon, le charmant David Giroire, mes copines de ELLE et de VOGUE et j’en oublie.
Je saluais tout ce petit monde avant de courir embrasser les Buvez Madison, qui allaient nous faire danser toute la soirée.
A table, je me retrouvais entourée de la séduisante créatrice de mode brésilienne Monica Fernandes, de France Roche (toujours vivante) et d’une armée de folles hystériques à l’humour ravageur.
Dans l’assiette, salade mango-crabe, crunchy calamars sauce tartare, délicieuses penne spicy tomato, terrine de canard Gilles Verot ou tartare de bœuf bio d'Aubrac. Une carte inventive et produits très frais.
Et puis une ambiance musicale hors pair, menée d’une main de maître par Buvez Madison: France Gall, Sinatra, Glass Candy, Line Renaud, Dean Martin, FlatPack, Burgalat, Kylie...
Un choix musical qui donnait envie de tomber amoureux et de se lancer sur la piste de danse pour un twist à gogo ou un charleston endiablé.
Vers minuit débarquait la sublime Dani en pantalon cuir Jitrois et blouse Chanel qui, invitée d’honneur de la soirée, allait nous offrir un mini concert piano voix très intimiste.
De sa voix rocailleuse, Dani enflamma la salle, reprenant tous ses plus grands succès écrits par Pierre Grillet, Jacques Duvall ou Serge Gainsbourg.
Des chansons reprises en coeur par Mlle Agnès, Michel Klein, Fredérique Lorca et les Buvez Madison extatiques.
Puis vers une heure du matin ,notre charmant duo de disc jockeys électrisa la salle avec un set audacieux, vibrant hommage à L’Aventure, haut-lieu de la jet-set dans les années 70.
Je rejoignais Dani et Muriel Robin sur la piste de danse, pour un madison diabolique arrosé de champagne et confettis couleur argent, sous le regard réprobateur du célèbre addictologue docteur Balester, qui tentait vainement d’éviter nombreux de ses patients présents dans la salle...
La nuit s’acheva vers six heures du matin où les plus irréductibles improvisaient hilares des duos avec Dani sur les plus grands tubes de Sylvie et Régine en grignotant des tartines généreuses de saumon fumé et foie gras.
Une soirée formi, formidable.
Encore merci au LUP, à Dani et à Buvez Madison.
A vous les studios.
Tendrement.
Anicée.

1 commentaire:

Celine a dit…

j'aurais tant aimé être à cette soirée!!!