dimanche 28 octobre 2007

Edito du Lundi



Bonsoir mes chéris.
Tous les lundis vous allez donc pouvoir retrouver mon édito qui sera pour moi l’occasion de vous donner de plus amples nouvelles de notre cher duo Buvez Madison et faire le point sur les divers potins et bruits de couloir qui agitent le microcosme parisien.
Pour ce premier édito, j’aurais aimé écrire un bulletin enjoué et optimiste mais les rumeurs autour de Buvez Madison ne sont pas, j’en ai peur, des meilleures.
On chuchote que le duo serait en passe de se séparer pour cause de divergences artistiques et surmenage.
Certains auraient croisé Hugues, le teint pâle et maussade, errant dans une brocante bio du seizième arrondissement.
D’autres auraient vu Olivier au bras d’un mystérieux jeune homme brun ténébreux.
J’ai bien sûr essayé d’en savoir un peu plus et pour en avoir le coeur net j’ai évidemment contacté les principaux intéressés.
Je n’ai malheureusement pas réussi à obtenir de plus amples précisions car le duo est resté assez évasif bien que rassurant.
Joint par téléphone, Olivier a tenu à saluer son public et a simplement déclaré que Buvez Madison profitait des semaines à venir pour réfléchir à de nouvelles soirées en se donnant le temps de trouver le lieu qui correspondrait le mieux à leur excentricité.
Selon lui ,le duo aurait été contacté par différents clubs et serait encore au stade des négociations.
Mais Olivier n’a cependant pas caché son agacement concernant l’incapacité récurrente de son partenaire Hugues à passer des disques en rythme et à trouver l’interrupteur qui enclenche le son dans le casque du disc jockey...
De son côté, Hugues n’a souhaité faire aucun commentaire.
Et après un long acharnement de ma part, il m’a avoué ,via un message reçu par fax, qu’il occupait son temps libre à la lecture de Proust ainsi qu’à l’expérimentation culinaire et musicale; ce qui est , avouons le, assez surprenant pour quelqu’un dont les talents en cuisine se limitent à un cordon bleu tiède et qui simply adores Madonna...
Je crois cependant qu’il faut rester prudent face à de telles rumeurs de divorce.
Ayant croisé la charmante Madison girl chez Maria Luisa samedi dernier, celle ci a tenu à me rassurer, précisant que les soirées Buvez Madison allait bientôt reprendre et qu’elle était extrêmement occupée à trouver les tenues adéquates pour son grand retour.
Si on en juge par sa mine radieuse et sa robe rose bonbon irrésistible by Marc Jacobs , je serais tentée de croire que toutes ces rumeurs ne sont en fait que le fruit de commérages et ne reposent sur rien de sérieux.
Je vous tiens, of course, au courant de la suite des événements.
En attendant, bonne semaine à vous tous.
A vous Cognac Jay.
Anicée.

3 commentaires:

lea a dit…

welcome back Anicée

philippe a dit…

pourvu que toutes ces rumeurs soient fausses...

jeremy a dit…

ils sont trop mignons les madison!!!!!!