mardi 13 novembre 2007

Une journée avec

Romain Guyot est un des fidèles des soirées Buvez Madison mais c'est surtout un styliste de génie qui officie avec brio aux côtés de Christophe Lemaire chez Lacoste.
Ce jeune homme, bien sous tous rapports, est une éminence question style et est toujours très bien habillé.


Comme tous les mannequins vedettes, j’ai besoin d’au moins 8h de sommeil par nuit.
Malheureusement c’est rarement le cas et chaque matin je jure d’apprendre à me coucher tôt le soir.
A 9h ça devient critique: quitter mon lit est déjà pénible ,y laisser mon amoureux l’est encore plus.
Une fois levé je fais des assouplissements dans mon open space de la rue saint Sébastien et exécute quelques mouvements de GRS équipé de mon ruban de 6 mètres en nylon satiné bleu ruisseau.
J’entre dans la salle de bains en ayant au préalable préparé un thé vert: je l’aime chaud mais jamais brûlant.
Après une douche plus ou moins rapide, c’est le rituel matinal d’embaumement: lotions tonifiantes, émulsions hydratantes, crèmes régénérantes, gels défroissants, sérums lissants, baumes repulpants .Au passage j’en profite pour essayer tout ce qui traîne et que je ne connais pas. En moyenne tout cela me prend 40 minutes et évidemment lorsque j’en sors, mon thé est froid.
Mon amoureux réveillé a fui avant même que j’allume Itunes car il sait que le pire reste à venir. Je laisse ma play list en lecture aléatoire ,ce qui peut donner un mix plus ou moins audacieux .
20 min de méditation transcendantale dans le dressing et je suis prêt a partir.
Selon le temps et l’humeur j'enfourche mon vélo et, toujours en musique, pédale à travers le marais pour arriver à mon bureau 92 rue Réaumur .
J’arrive au studio, pose mes affaires et vais directement me préparer un autre thé vert dans la cuisine.
Une fois installé à mon bureau, je passe la matinée à répondre aux mails des fournisseurs ou de l’équipe industrielle.
Il faut aussi que j’ouvre mon courrier pour examiner les échantillons de tissus et autres développements de fournitures, badges ,boutons...
Souvent les réunions avec les différents départements (marketing ,distribution ,communication) s’enchaînent jusqu’à la pause de midi que je prends rarement . Mais il peut m’arriver de déjeuner avec des amis dans le quartier: chez Joe Allen ou à la villa Papillon . J’en profite pour faire le tour des fripes de Beaubourg ou des Halles .
De nouveau à vélo je traverse la seine pour faire un saut a la Hune , où je cherche des livres qui m’inspireront pour la prochaine collection.
Rue du Cherche Midi la tentation est trop forte: chez Fenestrier ,je ne peux pas résister aux derbys vernies bleu marine. Rapide stop ,rue des Saint Pères chez Ladurée ,pour quelques chocolatines à la pistache et autres macarons réglisse ,caramel sel de guérande,fleur d’oranger ,violette ,marrons ou grenadine. Grâce à dieu, je peux manger tout ce qui me passe par la main sans prendre un gramme...
16h de retour au bureau ,on commence un essayage de pièces spéciales pour le défilé AH08-09 .
J’ai toujours un coca zéro à disposition pour les mannequins cabines qui n’ont rien mangé de la journée. La fille marche. On étudie le vêtement sous toutes ses coutures: la taille à remonter, tête de manche trop petite ,plus de fronces dans le dos et rallonger le bas de la valeur de l’ourlet...En discutant avec la modéliste on finit par trouver les solutions.
18h je vais enfin avoir le temps de faire quelques croquis.
Il faut absolument que je finisse cette robe à jambes pour Giovanna.
20h ,je file gare du nord et retrouve mon tendre amour fraîchement débarqué de Londres. C’est tellement facile maintenant d'aller faire ses courses chez Harvey Nich’s. En plus j’avais très envie d’un pudding.
Juste le temps de faire un crochet chez moi pour déposer mes shopping bags. Je traverse le dressing ,me voilà prêt.
Je retrouve my boyfriend et des amies pour dîner rue de Lancry dans un restaurant dont j'ai oublié le nom: Le hachis parmentier de canard est à tomber et leur cosmo pas mal du tout.
Puis retour maison.
Apres un passage éclair de 45 minutes dans la salle de bains, je saute sur JM.
Avant de m’endormir je me dis comme Lorie : “que 24h c’est trop court dans ma journée”.

3 commentaires:

PartyBoy a dit…

Ta vie est sensasse ! Je veux la même !

colin a dit…

tellement mignon ce jeune homme

LOUP a dit…

MOI JE TROUVE QU IL RESSEMBLE A UN JOLI CANARI