samedi 3 novembre 2007

Une journée avec...




Comédienne de talent, Marie Montoya est actuellement à l’affiche de Concerta avec la compagnie de théâtre Promiscuita et répète Le Dindon de Feydeau qui va se jouer bientôt à la Nouvelle Eve.
Elle est aussi  en pleine écriture de son prochain spectacle: Digestion mis en scène par Lucie Muratet.

J'habite dans un hôtel particulier place des Vosges avec mon amoureux "chat", mes enfants chéris et mes meilleurs amis.
C'est un véritable paradis. Nous avons une buanderie commune, une camionnette et  un énorme congélateur. Le rêve...
Je me réveille vers 10 heures du matin au son de France Culture. Je comprends pas grand chose aux programmes mais j’essaie de me concentrer.
J'allume mon ordinateur  pour regarder mes mails et la météo en buvant un grand verre d'eau ...  Il parait que c’est excellent pour la peau. Moi, cela aurait plutôt tendance à me donner la nausée.
Je sors enfin de sous ma couette et je profite du calme de la maison car mon mari, dit le chat, est déjà parti et a accompagné nos deux enfants à l’école.
Je bois du café bien fort (trop dirait certains) et mange des galettes de riz sec bio tout en lisant des magazines et je danse toute seule au son des compilations Buvez Madison. C’est un peu ma gym à moi...
Puis je fonce dans la salle d’eau et me faire couler un bain et mets en pratique tous les conseils beautés lus dans les fameux magazines.
Je fais une consommation astronomique de produits de beautés bio et commerce équitable ce qui n’empêche pas de temps en temps des problèmes d’acnée ou le teint gris. Dans ces cas là je m'applique un masque d'épinard au miel et plus rien n'y paraît...
Vers 11h je sors enfin de chez moi et cours rejoindre mes copines pour un déjeuner rapide.
Généralement on adore avaler un bol de riz dans le jardin des halles .
Je voudrais bien utiliser un vélib mais je sais pas comment ça marche...Alors je prends presque toujours des taxis qui me ruinent.
Coups de fil à mon agent et à mon attachée de presse qui gèrent mon emploi du temps.
Une fois par semaine, souvent le lundi, je passe à l'agence récupérer les nombreux cadeaux que l'on m'envoie. D’ailleurs je profite de cette occasion pour dire un grand merci à A.P.C. pour ce magnifique manteau en poils de lapin crée pour moi cette année. Merci Jean...
Pour les interviews, je donne toujours rendez vous au café le Flore à l’étage.
Je peux aussi y passer des après midis en terrasse, désoeuvrée à observer les gens, à prendre des notes ou pas.
J’ai toujours mon ordinateur portable avec moi et je m’impose au moins une heure d’écriture par jour pour mon prochain spectacle "Digestion".
17 heures, en retard je récupère mes monstres à l’école.
Retour à la maison, goûter et devoirs.
Je suis bien meilleure à la réalisation de tartines chocolat qu’à la résolution de problèmes d’algèbre ..... Mais j'ai la chance d'avoir des enfants géniaux: Ulysse n'a que 3 ans et il passe déjà son bac.
Vers 19 heures je file au théâtre et me réfugie dans ma loge.
Je téléphone à mon chat. Je me maquille toute seule. C'est un petit moment ou je me retrouve un peu, ou je fais le calme. Je ferme les yeux et j’imagine que des bulles de Perrier envahissent mon corps et me lave de tous mes problèmes. C'est une technique japonaise qu'un grand chaman m'a enseigné lors d'un festival à Hong Kong.
J'enfile enfin ma tenue de scène.
Je vais saluer mes partenaires et les machinos.
Je fais des blagues, des chorégraphies pour détendre l’ambiance.
Puis 20H30, après avoir avalé un bol de riz et une coupette de champagne, je monte en scène.
Deux heures de spectacle: je suis dans mon élément.
Enfin, je rejoins ma loge ou je reçois les amis, des journalistes et quelques admirateurs. On boit du champagne et on rigole ( j’adore rigoler...)
Je me change enfin et en robe A.P.C. je rejoins, un peu saôule, mon chat à la maison.
J’embrasse mes enfants qui dorment déjà.
J'avale un aspro 500 car le champagne m’a un peu donné mal à la tête.
Je me démaquille toujours avec attention. Rien de tel qu'une goutte de Cif dans ma lotion
Dîner tardif avec mon amoureux qui cuisine comme un dieu les risottos
Puis je m’écroule devant Prison break ou je fais l’amour.
Et puis je m’endors en rêvant à mon prochain Molière ou à un César

1 commentaire:

Sonia B. a dit…

Oui je vous adore... Et je vous croque en images à cette adresse :
http://rebelle.blogspirit.com/promiscuita/

Alors ma recette du jour... Une prochaine fois

Et dans mon sac : Le blush Dame de M.A.C, le rouge à lèvres Russian Red de M.A.C, le spray Masterpiece Bed Head de Tigi...

Une véritable first lady !!